Biographie des artistes

    Mariam Ibrahim Maïga , Peintre

    Portrait-Mariam-Ibrahim-Maiga.png
    Biographie

    Mariam Ibrahim Maïga est une artiste plasticienne malienne, originaire de Gao.

    Dès l’âge de 8 ans, elle se découvre une réelle passion pour les arts, notamment le dessin et finit par intégrer, en 2007, le Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké KOUYATE de Bamako. Elle en ressort titulaire d’un Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées en Arts plastiques en juin 2012, et débute alors sa carrière artistique.

    Fondatrice du collectif TIM’ARTS et de l’espace SIF’ARTS, Mariam Maïga a pour ambition d’aider les initiatives artistiques à émerger, et ainsi permettre aux artistes de créer une interactivité avec le public, sachant que les activités de consommation et de production de l’œuvre sont de plus en plus inséparables.

    L’artiste s’impose en développant une esthétique nouvelle, inspirant la paix, dénonçant des faits de société qui peuvent éventuellement servir de leçon à la jeunesse malienne.  

    Tout cela donne un caractère exceptionnel et unique aux œuvres de l’artiste, auquel viennent aussi s’ajouter l’emprunt et l’inclusion des paroles de sagesse. Des paroles souvent acquises grâce à ses mentors, qui ont toujours contribué à son accomplissement.

    Toujours à la découverte d’elle-même et de son ressenti, Mariam Ibrahim Maiga pose avec détermination son empreinte dans le paysage artistique africain, à travers des expositions au Mali, mais aussi à l’étranger. Chacune de ses œuvres est un moyen d’expression alternatif, qui fait appel à d’autres sens et lui permettent ainsi d’exprimer ses émotions de manière différente

    En décembre 2012, Mariam Maiga participe à une résidence d’artistes au Burkina Faso, organisée par l’Association des Femmes Plasticiennes de l’Afrique Sub Saharienne. Elle saisit cette occasion pour travailler sur une œuvre intitulée : « Sous le manteau Islamique », et dénonce ainsi les « djihadistes » qui, selon elle, se couvrent d’un « manteau islamique » pour commettre des exactions, et particulièrement sur la gente féminine.

    En parallèle, elle organise plusieurs autres expositions notamment « Empreinte », qui atteste de l’harmonie multiraciale et ethnique et de l’unicité de chaque être humain. Puis, s’en suit « Indépendance, je me libère et j’évolue... ! », une exposition qui invite à évoluer constamment pour atteindre une paix durable. Elle expose ensuite, « Âme de Mérite », pour rendre hommage aux hommes qui se sont battus pour une appropriation de la liberté et de l’égalité par les Maliens.

    Par la suite, elle se rend au Maroc, à l’exposition Internationale des femmes plasticiennes en Mars 2015.  Puis à Ségou Arts/Festival sur le Niger, en 2016, où elle expose au sein du pavillon Mali.

    En 2017, l’artiste a été décorée « Femme exceptionnelle » de la culture Malienne (Sadio de la Culture).

    © Copyright 2020 Bamako Art Gallery. Tous droits reservés.